RemonterDescendre
VOTEZ ! ♥
Un vote toutes les deux heures ! :'3



 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lady Yuki [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lady Yuki

avatar

Messages : 7
Thune : 1741
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 20
Localisation : Derrière toi...

MessageSujet: Lady Yuki [en cours]   Dim 17 Mar - 19:17





Lady
Yuki



• AGE: En apparence 18 ans, mais en réalité j'ai 180 ans.
• GROUPE: Vampire
• SEXE:Féminin
• DATE DE NAISSANCE: 10 juin 1833
• QUALITÉ: Patiente
• DÉFAUT: Malfaisante
• QUALITÉ: Intelligente
• DÉFAUT: Calculatrice, Manicuplatrice


Physique

Loin d'être repoussante, Yuki fait partie de ce genre de jeune femme dont on ne saurait oublier le visage. Ses traits voilent à merveille les sombres objectifs qu'elle a en tête, et grand monde serait étonné de savoir que sous cette douce lady se cache en réalité une femme manipulatrice et détestable. Ni petite, ni trop grande, Yuki a hérité de longs et soyeux cheveux brun qui l'enveloppent jusqu'à ses hanches, encadrant de temps à autre son petit visage rond et fin. Ses yeux, d'un charme ténébreux, sont constamment dénués d'émotion et bien souvent rieurs ou empreints de mystère. Il ne sera pas rare de voir un léger sourire sarcastique trôner sur ses lèvres et renforcer ainsi ses airs dédaigneux. En d'autres termes, Yuki donne l'impression d'une jeune femme sûre d'elle et encline à se moquer d'autrui.  Malheureusement, la perfection serait bien ennuyeuse et fort heureusement Yuki ne l'atteint pas. Une poupée est en général bien souriante, me direz-vous. Or, la Lady est ce genre de jeune femme à qui il est impossible d'arracher un sourire sincère. Et lorsqu'elle n'est pas sarcastique ou en train de se faire passer pour une jeune fille on ne peut plus innocente, son visage recouvre une impassibilité et une froideur qui lui est bien propre.
Trop parfaite ? Certainement, mais son caractère pour le moins immonde compense à merveille ce physique trop gâté. .


Caractère

Habituée depuis sa plus tendre enfance à être respectée de tous, Lady yuki développa une personnalité pour le moins attendue. Imbue d'elle même, la jeune femme est également très arrogante et se plaît à provoquer ceux qui lui sont inférieurs. La lady est également une jeune femme relativement manipulatrice et avide de pouvoir et prête à tout pour arriver à ses fins. Bien évidemment, elle ne s'attache réellement à personne, et s'avère être une très bonne actrice lorsqu'il s'agit de se lier d'amitié avec autrui. Elle semble n'avoir aucun scrupule, puisqu'elle utilise les gens à sa guise sans aucune gêne. Loin d'être tolérante, Yuki se présente également comme une jeune femme on ne peut plus violente, grande spécialiste des combats. Elle aime les entraînements à l'arme tel que l'épée,le sabre ou plus moderne le pistolet ou le fusil. Elle cache très bien son jeu, passant aux premiers abords pour une enfant pourrie gâtée et timide


Histoire

Paris, le 10 juin 1883, dans le manoir de la famille Kuran.
Dans une des chambres richement décorée, était regroupées autour du lit les servantes qui félicitaient la jeune maman, Lady Jury. Dans ses bras y était caché un petit trésor. Assis sur le bord du lit, le Comte Haruka tenait la main de sa femme en la remerciant d'avoir mis au monde une petite fille qu'ils espéraient tous les deux depuis longtemps. Le couple s'étant rencontré un jour de neige, avait décidé que si dieu leur donnait une fille, ils la nommeraient Yuki. Les servantes quittèrent la chambre discrètement telle des fantômes laissant la famille seule. Tous les deux regardaient leur petite princesse s'endormir dans un profond sommeil.
Quelques jours plus tard, la famille ainsi que la haute bourgeoisie de Paris se réunissaient pour fêter le baptême de Lady Yuki. La petite fille portait une robe mousseline blanche accompagnée de roses rouges brodées sur le tissu. La jeune fille avait été couverte de cadeaux, d'embrassades, et de compliments les plus pompeux les uns que les autres.
La jeune Lady reçut une des meilleures éducations qu'on pouvait avoir, et elle était de loin une des plus brillante élève. Très vite elle prit goût pour tout ce qui touché à l'art: le dessin, la musique, la danse et la littérature. Dans les salons, on disait qu'elle était d'une beauté hors du commun et qu'elle était sage comme une image. Mais ses parents la protégeaient, souhaitant qu'elle vive au mieux sa vie de petite fille.
Jardin botanique de Paris, Dimanche 5 mai 1900.
Un calme régnait sur le jardin comme sur la ville entière. Le temps ensoleillé donnait envie aux parisiens de passer leur unique journée de repos à la campagne respirer l'air pur. Lady Yuki appréciait leurs départ, cela lui permettait de sortir sans se faire arrêter par tous les bourgeois voulant de son amitié pour se faire connaître. Après 18 ans, la Lady était toujours aussi belle. Elle s'était installée sur un banc entouré de ses fleurs préférées, les roses. Alors qu'elle lisait Au Bonheur des Dames Emile Zola, une envie de dessiner lui démangea la main. En l'espace de quelque seconde, elle avait posé son livre, prit son carnet et un crayon. Relevant la tête, elle se mit à la recherche d'un petit coin de paradis. Son regard s'arrêta sur le kiosque à musique. Il était entouré de roses et de muguets, derrière, une fontaine de jets d'eau offraient une musique cristalline. Ce paysage, la ramena dans un de ses souvenirs.
C'était il y a un an pour la fête du muguet, on l'avait demandé pour jouer Le claire de lune de Debussy. Elle portait une robe de soie bleu nuit et son bustier était recouvert de diamants, ils brillaient tellement que les étoiles en était jalouses. Dans ses cheveux, sa mère, lui avait glissé des roses blanches ou au centre y était cacher un diamant de la même couleur que celle de la robe. A peine avait-elle commencé à laisser parcourir ses doigts long et fins sur les touches du piano, que le public fut transporté dans l'univers magnifique de Debussy. Tout le monde était en admiration devant la virtuose. A la fin du morceau, alors qu'elle saluait le public, elle se mit à pleurer en voyant les yeux boursouflés des spectateurs qui applaudissaient.
Elle quitta le monde de la nuit pour se retrouvée sur son banc du dimanche. Un léger sourire dessinait son visage encore un peu enfantin. Elle regarda autour d'elle passant son regard sur un des bancs. Puis d'un coup elle le fixa aillant découvert un magnifique tableau. A une dizaine de là , un homme vêtu tout de noir était assis. Il tenait dans sa main une rose rouge et d'un geste gracieux détachait chaque pétale de la fleur, les laissant partir au vent. Lady Yuki entreprit de le dessiner et commença par les contours. Malgré que l'inconnu soit assis on pouvait facilement se douté qu'il était grand et svelte. Alors qu'elle relevait la tête, elle vit que l'homme avait disparu, sur le banc il ne restait que la rose dépouiller de ses pétales. Elle continua tout de même de dessiner à l'aide de ses souvenirs comme de l'imagination. «Suis-je aussi mélancolique?». La jeune Lady sursauta laissant tomber son crayon et son calepin. Regardant derrière elle, Yuki reconnu l'inconnu du banc. Il avait un visage fin d'un blanc marbre, ses yeux était d'un marron presque rouge et ses lèvres était comme ensanglantées. L'homme contourna le banc, se posta devant la lady et lui fit une référence avec une grâce presque majestueuse:
«-Mademoiselle, permettez-moi de me présenter. Je suis Lord Ravenwood, Damon Ravenwood. A qui ai-je l'honneur?»
Ne s'attendant pas à cela, elle ne put répondre tout de suite. Et afin de laisser la jeune femme reprendre ses esprits Lord prit l'initiative de s'asseoir à côté d'elle. Son parfum de l'homme puissant et séduisant fit rougir notre pucelle qui très vite se redressa et se racla la gorge pour répondre:
«-Je me nomme Lady Yuki, fille unique du Conte et de la Comtesse Kuran»
La regardant du coin de l’œil Damon répondit un peu amusé:
«- Alors j'ai beaucoup de chance de rencontrer une personne aussi importante. On ne parle que de vous dans les salons et ce n'est sûrement pas en mal.»
Il sortit de sa poche de son gilet une montre à gousset en argent, sur le couvercle un rubis rouge y était incrusté. Lady Yuki le fixait avec une intensité comme hypnotisé, elle s'apercevait que le centre du rubis était noir et plus elle le regardait, plus elle avait l'impression que la masse sombre était vivante comme si une âme impure y était enfermée. D'un clic la montre fut refermée et glissé dans la poche, ce qui sortit la Lady de sa torpeur. Lord Ravenwood se leva et s’excusa de devoir partir si tôt. Alors qu'il se dirigeait vers la sortie, il revenu sur ses pas:
«- Ma chère Lady yuki accepterez-vous de prendre le thé chez moi demain à 15h00? Ma voiture viendra vous chercher à votre manoir.»
La jeune Yuki hésita mais prit la décision de mieux le connaître et accepta l'invitation. Avant de la quitté une seconde fois, il cueillit une rose rouge et la glissa dans les cheveux long et soyeux de la Lady.
Après plusieurs rendez-vous, la Lady et Lord se rapprochèrent au point de devenir de très bons amis.
Alors qu'elle était en train de démêlé ses cheveux, sa mère entra, prit la brosse et commença à la coiffé son enfant:
«- Ma fille, j'ai une nouvelle importante à t'annoncer. Dans quelques jours tu prendras tes 18 ans, nous allons comme tous les ans le fêté, mais cette année c'est particulier. Le jour de ton anniversaire tu devras choisir l'homme que tu souhaiteras épouser.
-Mère, si tôt? Répondit la jeune demoiselle surprise.
-Oui ma chère enfant, nous avons déjà retardé ton mariage lors de tes 16 ans. On ne peut se permette d'attendre encore. Ton père et moi pensions que l'époux idéal serait Lord Ravenwood »
La jeune fille baissa les yeux et sentit ses joues se colorer de rouge.
«- N'est pas peur de tes sentiments, tu l'aimes et je suis sûr que lui aussi t'aime. Fait toi confiance, et tu verras tout se passera bien.»
Elle déposa un doux baisé sur le front de sa fille et la quitta en lui souhaitant bonne nuit.
Lady Yuki dans ses pensées regarda par la fenêtre et vit une silhouette qui disparut l'instant d'après.
Le lendemain matin, le manoir eut la visite de Lord Ravenwood demandant aux parents la main de la jeune Lady.
La jeune femme s'était réfugiée dans la véranda, surprise et déconcerté, des événements. Elle aimait éperdument Damon mais tenait énormément à sa liberté. Elle connaissait déjà la réponse, son père allait accepter la demande, et elle, sera obligée de dire oui. Elle écoutait chaque bruit du manoir. Alors qu'elle touillé son thé, la tasse s’échappa des mains pour éclater en mille morceaux sur le carrelage. Les servantes se mirent à rire et à hurler «Notre Lady va se marier». La véranda s'ouvrit sur ses parents et Lord. Ce dernier s’avança et se mit à genoux. Il tendit une petite boite où à l’intérieur sur un coussin de soie reposait une bague. Elle était en or blanc et sur l'anneau y était soudée une rose ouverte contenant un petit diamant:
«-Mademoiselle Lady Yuki, voulez-vous me faire l'incontestable honneur de devenir ma femme?»
Le regard de la Lady passa de ses parents à ceux des servantes puis enfin à Lors Ravenwood. Elle prit une grande inspiration et regardant le visage souriant de sa mère répondit:
«-j'accepte de devenir votre femme Lord Ravenwood»
Il glissa l'anneau au doigt de sa fiancée et l'embrassa avec tendresse. Les parents soulagé se prirent dans le bras et quant aux servantes elles se mirent à chanter tout en continuant leur ménage.
Il ne fallut pas longtemps pour que la nouvelle soit répondue dans tout Paris. Lady Yuki ne vit pas les jours passé entre son anniversaire et la date de son mariage.
Ils se marièrent le 24 Juin dans la cathédrale Notre dame de Paris. La mariée était splendide, elle portait une robe où dentelle et soie se mélangé. Ses cheveux étaient réunis en un chignon orné d'un magnifique diadème. Le repas se passa dans le jardin botanique. Malgré son regret de se marier, elle ne put s’en pêché d'être heureuse et de sourire.
L'horloge de la salle de bain indiquait minuit. La jeune mariée ne put retenir un cri d'effroi, elle savait ce qu'elle devait faire mais n'avait pas le courage, elle ne sentait pas prête. Elle revit l'image de sa mère lui donnant des conseils avec un sourire gêné et triste à la fois. La lady ne devait pas décevoir ses parents, elle prit une grande inspiration et se leva hors de son fauteuil. Toute tremblante elle se vêtu de la robe blanche faite que de dentelle à moitié transparente. En se dirigeant vers la porte elle s'arrêta devant le miroir et découvrir non pas une jeune mariée mais une petite fille perdu et peureuse. Toute tremblante, elle rejoignit son mari qui buvait une coupe de champagne dans la chambre. Elle s'assit sur le bord du lit et fixa la flamme d'une des bougies posé sur la table de nuit. Lord s'installa à côté d'elle et commença à l'embrasser dans le cou.
Alors qu'ils étaient tous les deux allongés sur le lit, Yuki détendu senti une chaleur et la seconde d'après une douleur intense explosa dans le bas de son ventre. Des larmes silencieuse se mirent à couler le long de son visage pour atterrirent sur l'oreiller. Après de longue minutes, son mari enfouit son visage dans le coup de sa fiancée et après avoir donné un coup de langue, il la mordit. Une douleur encore plus forte que la précédente fit trembler le corps de la Lady. Elle n’arrivait même pas à hurler tellement elle souffrait. Elle sentait les ténèbres l'enveloppé au point quel se retrouva dans le néant.
L'horloge sonna trois heures du matin, il était donc si tard pensa Yuki. Elle essaya de se remémorer la nuit, mais au lieu de voir les imagines défiler, une migraine intense apparut et disparut dès l'instant où elle arrêta d'essayer de retrouver ses souvenirs. Se retournant elle remarqua que son époux était absent. Avec effroi, elle vit le sang sur les draps et l'oreiller, d'un bond elle se leva et se posta devant le miroir. Elle était toujours la même d'une beauté presque parfaite, son corps n'avait aucune marque, elle n'avait aucun bleu, aucun suçons, aucunes griffures contrairement à ce qu'elle pensait. Elle alla dans la salle de bain se vêtit d'une robe noir et attacha ses cheveux en un chignon. Puis sortit vite de l’hôtel. Malgré qu’elle n’ait aucune marque, elle se sentait sali. Elle avait horreur de cette sensation et voulait respirer. Elle prit la direction de la Seine, étrangement elle ne ressentit pas le froid de la nuit. Alors qu'elle s’apprêtait à s’asseoir sur un banc, un ivrogne lui sauta dessus. Il voulut la toucher mais ne se laissant pas faire, elle le projeta avec une force surhumaine contre un chariot. Elle pensa «j'aimerai tant qu'il se pende pour avoir osé me toucher» et l'instant d'après l'homme se pendit. Lady Yuki resta choquée et regarda le corps valsé dans les aires. Elle sursauta quand elle entendit derrière elle quelqu'un frappé dans ses mains. Se retournant la Lady se retrouva face à une femme dégageant de la puissance. Elle avait de magnifiques yeux verts en amande, un visage en forme de cœur et un teint velouté. Ses cheveux roux foncé tombaient en lourdes vagues sur ses épaules. Son corps était svelte et harmonieux:
«-Qu'avons-nous la? Un jeune vampire, en pleine découverte de son pouvoir.»
Yuki ne savait que répondre, elle restait sur ses gardes:
«- Pauvre enfant tu as l'aire littéralement perdu, je ne suis pas ton ennemi, je veux simplement t'aidait afin d'éviter le bain de sang que tu pourrais générer. Alors dis-moi qui ta transformer, qui ta mordu le cou?
-Je ne sais pas, c'est le néant dans ma mémoire, je suis juste une jeune mariée.»
La jeune femme avança, posa le bout de ses doigts sur le front de Yuki et murmura des paroles dans une langue étrangère. Puis reposa sa question:
«- Mon époux, Lors Damon Ravenwood. Mais qui es-tu? Que m'as-tu fais?
-Excuses-moi je ne me suis pas présenter. Je me nomme Neferet, je suis une sorcière. Et l'homme que tu as épousé est le vampire le plus puissant et le plus monstrueux du monde.
-Non, c'est impossible ! Mon époux est un homme respectable et galant, il n'est pas monstre... »
Des brides de souvenirs lui reviennent en tête, contredisant ses propres paroles.
La sorcière détacha le corps de l’ivrogne et le posa sur le banc:
«- Boit, ordonna-t-elle, ta gorge doit te brûler. C'est la soif la cause de cette douleur et plus tu te retiendras plus sa brûleras et moins tu pourras te contenir. De plus cela risque de diminué la force de ton pouvoir. »
Yuki hésita de sachant comment si prendre. Elle fixa l'ivrogne et vit chacune des veines et artères à travers la peau. Elle laissa le côté bestial prendre le dessus. Elle savait déjà comment mordre et où planté ses crocs. Le sang avait mille goûts à la fois sucré et amer, doux et piquant, dégoutant et délicieux.
Neferet la prit par la main et la ramena à l'hôtel. De retour dans chambre elle entreprit d'expliquer qui était Damon ainsi que le monde dans lequel ils vivent.
Yuki savait à présent que les vampires se nourrissaient de sang humain ou animal, qu'ils supportaient peu la lumière du soleil, qu'ils avaient une force et une vitesse surhumaine et qu'ils étaient dotés d'un don:
«- Ton don, reprit Neferet, et celui de l'esprit. Tu peux contrôler les esprit des gens en leur ordonnant de dire ou faire ce que tu veux, de ressentir si une âme est près ou loin de toi. Tu as un don très dangereux.
-Et Damon qui est-il réellement?
-Un vampire usant de son talent de séducteur pour se marier avec les jeunes pucelles héritières d'une très belle fortune. Après avoir épousé une jeune fille, il décime toute la famille pour être le seul héritier. Ce qui me surprenant, c'est qu'il t'a transformé toi, une chose qu'il n'a jamais fait.
-Cela veut dire qu'il m'aime et qu'il souhaite que je reste près de lui pour l'éternité, répondit Yuki toute émue
-N'en soit pas trop sûr, je te conseille de rester sur tes gardes.»
La sorcière ferma les rideaux de la chambre. Yuki préférant laisser le soleil rentrait ouvrir un des rideaux. Sa peau commença à brûler, elle le referma d'un coup sec et se mit à pleurer. Elle venait de prendre conscience du changement qu'il venait se produire. Elle ne pourra plus sentir la chaleur du soleil, regarder les roses s’épanouir, aller se baigner dans le lac près de chez elle.
Après l'avoir consoler Nerefet quitta la chambre. La Lady passa sa journée à réfléchir recroquevillé dans le fauteuil.
Quand le soleil se cacha derrière les bâtiments, la jeune femme entreprit de rentrer chez elle, récupérer des affaires.
Arrivée devant la grande grille, elle fut surprise de ne voir personne. Utilisant son pouvoir, elle trouva aucune âme. Inquiète, elle avança d'un pas lent jusqu'à l'intérieur. Elle se retrouva face à un spectacle des plus effroyables tout le monde étaient allongé sur le carrelage, mort. La jeune femme monta les escaliers et se retrouva dans la chambre de ses parents. Elle tomba à genoux quand elle découvrit leurs corps se vidant de leur sang. Se relevant, la rage la submergea, la colère faisait bouillir son sang. En quittant la chambre, elle détruisit tout sur son passage tel un ouragan. De nouveau en bas, une douleur l'assaillit au point de ne plus pouvoir bouger, puis de nouveau le néant la submergea.
Une fois réveillé, elle reconnut sa chambre d’hôtel, à côté assis sur une chaise Nerefet lisait un livre et derrière elle, le soleil de l'après-midi essayer de traversait le rideau:
«- Que m'as tu fais? Demanda Lady Yuki en se levant,
-je t'ai jeté un sort capable de te calmer, si tu veux vraiment savoir j'ai explosé chacun de tes petits vaisseaux. Manquant de sang humain tu n'as pu guérir très vite et tu t'es donc évanouie.»
Le jeune vampire revit chaque corps ensanglanté:
«- Qui as fait ce carnage? Tu le sais?
-C'est ton époux...
-Impossible, interrompit la Lady, il n'y avait aucune trace de morsure!
-Évidement, il n'allait pas t'offrir la preuve de son meurtre sur un plateau d'argent! Mais si tu ne me crois pas va le vérifier, en le retrouvant, utilises ton pouvoir pour savoir si il ment. Il se cache dans une maison de campagne à quelques kilomètres de paris.»
Sur ces conseils, la Lady prit une toilette attendant que la nuit tombe. Elle s'était vêtu d'une robe très simple de couleur noir et avait attaché ses cheveux, mais elle restait de loin une très belle jeune femme. Grâce à un sort de téléportation, la sorcière et le vampire se retrouvaient en une fraction de seconde devant la maison de campagne:
«- je te laisse vérifier par toi-même, dit Neferet.»
Après avoir pris une longue respiration Lady Yuki entra dans la bâtisse. Il était là entouré de trois jeunes femmes en tenu légère. Elles avaient des marques de morsures partout sur leurs corps encore vierges. En utilisant son pouvoir la Lady fit partir les pucelles:
«- Ma tendre est bien aimée, la transformation vous a très bien réussi. Nous allons pourvoir vivre éternellement ensemble, dit-il en s’avançant pour prendre sa femme dans ses bras. Mais il se fit repousser et plaqué contre le mur
-Mon chère époux dit-moi avez-vous tué mes parents? en disant ses paroles ses yeux se mirent à luire, on pouvait voir des flammes dansaient dans sa pupilles. Elle utilisait son pouvoir.
-Oui j'ai tué vos parents. A vrai dire je me suis jamais autant amuser, ils avaient l'aire surpris surtout quand je leurs ai annoncé que vous étiez comme moi, un Monstre.»
La rage fit tremblée le corps de sa compagne, ses ongles s'enfoncèrent dans les épaules de Damon et d'un coup sec elle arracha un des bras du corps de son époux. Lord Damon se mit à hurler de souffrance et Yuki savourait le moment. Elle le tortura jusqu'à la mort, griffures, morsures, brûlures, cassures des os. Son corps fut brûlé avec la maison. La nuit fut marqué par le sang, les hurlements, la rage, la colère, le chaos.
Quand Lady Yuki sortit, elle s'était transformée en une femme forte, puissante et ténébreuse. Sa robe était à maculée de sang, ses lèvres recroquevillées montraient ses canines acérées et ses main était salies de sang. Sans faire attention à la sorcière, elle se mit à courir en direction de son manoir.
On entendu plus jamais parler d'elle. La bourgeoisie inventa des rumeurs qui racontaient qu'elle s'était enfermé dans le manoir, qu'elle avait sombré dans la folie et d'autres, encore plus cruel et encore plus loin de la vérité.
Paris, le 6 juin 2013, après plus de cent-dix ans.
Le porche rouge s’arrêta net devant la veille grille rouillé. Neferet essaya de l'ouvrir mais derrière celle-ci se trouvait des ronces et mauvaises herbes libres de se faufiler où elles le voulaient. Regardant le paysage la sorcière comprit vite pourquoi la demeure de la famille Kuran était surnommée par les adolescents d'aujourd'hui: le manoir des disparus. Elle entreprit de faire le tour du mur et trouva après quelque pas une brèche encerclé de végétaux. Après l'avoir enjambé et avoir traversé la petite foret, elle enclencha la grande porte en bois massif et entra dans le hall. Elle attendit quelques minutes pour que ses yeux s’habituent à la noirceur du hall. Devant elle, un décor digne d'un film d'horreur régnait. Les meubles ainsi que le sol étaient recouvert d'une épaisse couche de poussière, les plafonds étaient occupés par des toiles d'araignées. Elle traversa le couloir, monta les escaliers, et ouvrit la première porte à gauche, celle qui ramener à la chambre de la Lady. Une odeur monta au nez de la sorcière, une odeur de sang et de mort. Regardant à ses pieds, le corps d'un jeune homme pourrissait:
«- Descends le dans le sous-sol avec les autres.
-Tu es vraiment obligé de tuer tous se qui rentre chez toi?»
Aucune réponse, Neferet enjamba encore quelques corps pour se retrouvé devant le monstre de cette maison.
Une femme était assise par terre sous un rideau tout déchiré. Ses cheveux devait être deux fois plus long qu'elle, sa peau était gris comme ceux des cadavres qui l’entourés. En regardant de plus près on pouvait voir que ses sourcils étaient épais, ses ongles étaient longs et pointus et qu'elle portait une robe déchirée datant de plus de 100 ans. Cette femme était ce qui restait de Lady yuki.
La sorcière sortit de sa poche un gros rubis carré posé sur un anneau d'argent:
«-Qu'es que c'est ? Demanda Yuki
-Tu ne reconnais pas le rubis? En lançant celui-ci à la Lady.»
Le bijou vola à travers la pièce, la femme reconnu tout de suite le diamant. C'était exactement le même que celui qui était incrusté dans la montre à gousset de son horrible époux, Damon.
La sorcière alla le récupérer et ouvrit un des rideaux:
«- Tu ne t'es jamais posé la question: Pourquoi Damon pouvait-il allé au soleil? C'est grâce à se rubis. Ce n'est pas celui de Damon, mais il a le même le pouvoir. Si tu portes se diamant, tu pourras retourner au soleil et retrouver tes roses.
-J'aimerai tant, mais je ne suis pas sortir depuis un siècle le monde à du sans doute changé.
-Tu as tout à fait raison, reprit la sorcière en s’avançant vers le vampire. Mais j'ai suivi l'actualité pendant que tu te cachais dans les ténèbres. Si tu bois mon sang tu retrouveras tous les souvenirs et la connaissance que j'ai retenu pendant les 100 ans.»
Yuki fixa la sorcière et la seconde suivante buvait le sang et les connaissances ce cette dernière. Après ce repas, d'un geste vif la Lady prit la bague et se mit devant la fenêtre, en plein soleil. Cela faisait une éternité qu'elle n'avait pas senti la chaleur du soleil sur sa peau.
Après avoir soigné sa morsure, Neferet ramena une grosse valise dans la salle de bain de Yuki et fit apparaître une plus moderne. La valise contenait produits cosmétiques et vêtements de luxes. Le vampire prit un après-midi entier à se faire belle. Elle coupa ses cheveux jusqu'aux fesses, s'épila entièrement, nourrit sa peau de différente crème et lima ses ongles. Elle décida de prendre une robe de soie noire, accompagnée d’une paire d’escarpins Louboutin et d’une veste de la même couleur. Ses bijoux étaient constitués principalement de rubis. Elle était maquillée ce qui lui donnait une allure de femme puissante. Elle n'avait pas pris une ride, son corps n'avait absolument pas changé depuis la nuit de sa transformation.
Elle mit une semaine pour séduire et ruiner des hommes très riche de passage à Paris. Puis encore une semaine pour commencer les travaux de son manoir. Elle reprenait sa place de Lady même si à notre époque les titres de noblesse en France n’existaient plus. Elle mit un an pour devenir la femme parfaite. Elle fut mannequin et présentatrice. Elle apprit a manié les armes modernes comme anciennes. Elle reprit ses activités d'arts: Danse, musique et dessins. Et surtout, elle fut devenue une des femmes la plus riche. Un jour, elle reçut dans son courrier une PUB pour l'internat Sakura, prise d'une envie de s'amuser, elle envoya son inscription.
Aujourd'hui, c'est le grand jour elle quitte son manoir pour l'internat, un dernier tour de clé et c'est verrouillé. Neferet prononça un sort protégeant le manoir des intrus:
«- Voila ma belle, ton manoir est protégé et dès que quelqu'un franchit ce mur ou la barrière tu pourras sentir son esprit.» La sorcière prit son amie dans ses bras. Yuki monta dans son Audi TT direction l’aéroport, direction l'aventure.
.


Derrière l'écran

Vrai prénom : Sarah

Âge :16 ans

Ce que j'aime : Lire, écrire, danser et encore plein de choses!

Ce que je n'aime pas : La page blanche de l'écrivaine, les araignées, les gens qui manquent de politesse --'

Comment j'ai découvert le forum : je sais plus X)

Comment trouve-tu le forum ? J'en ai vu des tonnes de forums et je peux dire que niveau présentation il est au top!

Tu veux rajouter quelque chose ?








La rose se fane quand elle est ensanglantée.


Dernière édition par Lady Yuki le Mer 15 Mai - 17:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
A. April Amecca

avatar

Messages : 9
Thune : 1811
Date d'inscription : 25/11/2012
Age : 345
Localisation : Dans la salle de musique

MessageSujet: Re: Lady Yuki [en cours]   Lun 18 Mar - 17:50

Bienvenu-u-u-U-U-U-UUUUE.
J'espère que tu nous lâchera pas comme d'autres ._. Et que tu te plairas à Sakura ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lady Yuki

avatar

Messages : 7
Thune : 1741
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 20
Localisation : Derrière toi...

MessageSujet: Re: Lady Yuki [en cours]   Lun 18 Mar - 18:48

Merci, et ne t'inquiètes pas je suis du genre à participer à fond (j'ai écris deux, trois idées sur mon cahier d'anglais et de mathématique, pour l'histoire de mon personnage. A croire que je commence déjà à m’investir à fond Miaou ? )


La rose se fane quand elle est ensanglantée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayu Miko
Liés
Liés
avatar

Messages : 800
Thune : 3255
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 20
Localisation : Ne te retournes pas !

MessageSujet: Re: Lady Yuki [en cours]   Lun 18 Mar - 19:15

BIENVENUUUUE ! Le seul hic c'est qu'il faut un avatar 200x400. J'ai hâte de lire la fin de ta prés' :DDDDD Courage ! ^^

EDIT : Réglé pour l'avatar ! :D J'espère qu'il te plaira ^^



Fan Kleub's:
 

P'tits gifs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://internat-sakura.blablastar.com
Asano Evhan
Dieu de la Perversité
avatar

Messages : 500
Thune : 2652
Date d'inscription : 28/06/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Lady Yuki [en cours]   Sam 23 Mar - 10:51

Bienvenue, en espèrant te voir souvent sur le forum et que tu te plaise ici ^^


Sign'

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mayu Miko
Liés
Liés
avatar

Messages : 800
Thune : 3255
Date d'inscription : 06/06/2012
Age : 20
Localisation : Ne te retournes pas !

MessageSujet: Re: Lady Yuki [en cours]   Mer 3 Avr - 14:11

Ca fait plus de 15 jours... Est-ce que tu as fini ton histoire ? Il manque plusieurs choses dedans. :/ J'aimerais que tu me dises de combien de jours tu as besoin pour la finir, et quand tu l'auras terminée pense à mettre "Terminée" au lieu de "En cours". ^^

Bon courage.



Fan Kleub's:
 

P'tits gifs :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://internat-sakura.blablastar.com
Lady Yuki

avatar

Messages : 7
Thune : 1741
Date d'inscription : 17/03/2013
Age : 20
Localisation : Derrière toi...

MessageSujet: Re: Lady Yuki [en cours]   Sam 13 Avr - 18:30

Désolé, je n'ai pas eu le temps le me consacré à l'écriture! (j'ai eu une pluie de contrôles) je mis consacra à fond en espérant finir avant les vacances! Petite question, il y a un maximum de ligne au pas? (j'ai écris 5 pages de l'histoire sur open office) :D


La rose se fane quand elle est ensanglantée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naku Tsuki
Vampires
Vampires
avatar

Messages : 35
Thune : 1986
Date d'inscription : 21/08/2012
Age : 21
Localisation : Tu es ma prochaine proie, je t'observe patiemment dans un coin sombre. ♪

MessageSujet: Re: Lady Yuki [en cours]   Sam 13 Avr - 19:50

Rireuh Bah faudrait éviter de faire cinquante kilomètres de page... Mais fais comme tu le sens ! Le seul truc qu'on demande c'est qu'il n'y en ai pas moins que le minimum ^^

EDIT : Oui j'avais la flemme de me co sur Lila x)



Les dialogues de Naku sont en #F2EEEA, en rappel à sa couleur de cheveux durant son mode vampire. ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lady Yuki [en cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lady Yuki [en cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» cours de latin
» Cours informatique
» Amphi pour les cours de Ninjutsu
» Cours d'utilisation du sabre (Ouvert à tout le monde)
» Faut-il un cours de littérature ou un cours de Français !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Présentations :: Présentations validées-